Raccord à choisir pour sa plomberie

Les raccords de plomberie présentent des avantages et inconvénients à connaître pour évaluer leur degré de fiabilité. Si la solidité est un critère essentiel, la performance écologique l’est tout autant. Ainsi, à chaque raccord correspond une utilisation précise. Focus sur ces éléments essentiels à la plomberie sanitaire.plomberie

Raccord en PVC

Le PVC se caractérise par sa facilité de pose. Il ne nécessite aucune soudure et son prix est tout à faite abordable. On n’a pas encore inventé de tube de plomberie meilleur ou équivalent au PVC, du moins, pour réaliser les réseaux d’évacuation. Un grand choix de raccord s’offre pour les tuyaux en PVC. Ce dernier est souvent sujet à une dilatation importante, il faudra en prendre compte durant les installations. Toutefois, le PVC nécessite un respect strict des procédures de mise en œuvre.

PER à glissement

Réputé plus fiable que le raccord à compression, le raccord PER se monte à une rapidité déconcertante. Son installation exige quelques outils de plomberie spécifiques. Au rayon défauts, les raccords et tuyaux en PER ne doivent pas être utilisés en apparents. Le PER ne peut être exposé en extérieur car il s’érode facilement au contact des rayons UV. A la rigueur, on peut les utiliser en intérieur. Là encore, un souci se pose : l’esthétique et la décoration.

PER à compression

Par rapport au PER standard, le Per à compression requiert peu d’outillage. Son montage est également rapide à faire. Ainsi, il paraît être la meilleure solution de raccordement. Toutefois, les artisans plombiers sont dubitatifs concernant la fiabilité du raccord à glissement. Ils sont sujets aux fuites. Par conséquent, les professionnels recommandent de les installer dans des endroits accessibles. Le PER à compression est interdit pour l’acheminement du gaz.

Raccords bicône

Ce raccord fait partie des plus faciles à monter. Egalement très simple à assembler, comme les précédents, il ne peut pas être utilisé pour le gaz. On l’appelle également le raccord américain. En cas de démontage, il suffit de changer la bague et le joint. Les raccords bicones nécessitent le sertissage et une parfaite étanchéité. Ils étonnent pour l’absence de corrosion et demande un outillage spécifique. Son prix élevé cause souvent un manque d’intérêt de la part des professionnels.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *