Le hiving : un refuge qui s’ouvre au monde extérieur

La maison a toujours été conçue comme un endroit comportant des pièces ayant leur propres délimitation et rôle. Elle prône traditionnellement l’idée du « cocooning ». La tendance actuelle fait place à cette conception. Le foyer est conçu maintenant en forme de Hiving, un style qui permet de renouer les propriétaires à leur environnement. Il donne aussi une opportunité d’avoir une grande espace pour toute la famille.

Le hiving

Le principe de la tendance hiving

Le mot hiving tire sa racine del » anglais « hive », traduit par ruche, donc « ruchonnage ». Le style de vie s’inspire même de celui des occupants de la ruche : la famille, la collectivité. Le concept a été créé après les évènements du 11 septembre 2001. La rencontre et le contact avec les autres sont primordiaux. La construction ne cloisonne plus une pièce d’une autre. Elle est plutôt basée sur un espace ouvert, et chaque chambre est devenue multifonctionnelle. La maison peut réunir en une seule place plusieurs personnes. Elle permet aux gens de se regrouper en mettant en exergue la vie en communauté ou un moment de convivialité. L’intérieur est axé surtout sur les échanges et les interactions parce qu’il n’y a plus de pièce privée.

La conception touche plusieurs domaines. La couleur de l’intérieur est plutôt vive pour renforcer le dynamisme. La luminosité est beaucoup plus accentuée. Pareil pour les appareils électroménagers. Ils ont tendance à être du dernier cri. La maison est surtout décorée par des objets connectés.

L’élément clé du concept hiving

La cuisine est la pièce maîtresse d’une maison cosy. Elle est importante, raison pour laquelle elle est intégrée dans la totalité de la pièce. Auparavant, la cuisine est un coin insolé qui permet à une personne ou plusieurs, de concocter le plat de toute la famille. Avec le hiving, la préparation de repas rime avec les discussions, la convivialité. Personne ne sera écarté lors d’une réunion ou d’un moment de jeu, même en étant occupé à une tâche propre. Par exemple, les enfants peuvent faire leurs devoirs tout en profitant de l’odeur et de l’arôme des mets préparés dans ce coin chaleureux. Certaines personnes mettent même des tabourets pour discuter autour des autres qui cuisinent.

En effet, toutes les pièces doivent privilégier le contact entre les occupants, et avec le monde extérieur. Même le jardin est représenté comme une annexe de la maison, les terrasses également. Ces dernières sont munies d’auvent, les hôtes peuvent y rester en continuant leur tâche quotidienne, même par mauvais temps. La salle de bain et les chambres sont petites, mais nombreuses, le salon et la cuisine forment un seul espace.

Pourquoi choisir cette tendance ?

Le style hiving ne se limite pas au design d’une maison, c’est un état d’esprit. Il résume une envie de partager des moments avec les autres, tout en réalisant sa tâche quotidienne. Le « ruchonnage » marie aussi technologie et écologie. Tous les appareils utilisés dans le foyer sont améliorés et suivent la dernière tendance : téléphones cellulaires, le cinéma, les jeux de société, le tricot et le jardinage. Les matériaux sont également choisis soigneusement, ils sont parfois simples et naturels. La plupart de temps, le bambou et le bois sont privilégiés. En gros, c’est une maison branchée qui donne une importance à la communication et aux échanges.

Si vous aimez les réunions Tupperware, la tendance est idéale pour vous. On peut aussi y réaliser des soirées entre copines, du vide-dressing, des jeux collectifs, et tout cela dans une seule pièce. Sinon, on peut toujours y mettre des cloisons mobiles quand on a besoin de calme pour travailler.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *