Comment avoir une installation électrique sécurisée ?

Une installation électrique peut être sécurisée de plusieurs façons selon le contexte. Si le respect de la norme permet d’assurer la sécurité d’une installation, au fil des ans, différents travaux seront nécessaires pour garantir cette protection. Faisons un point sur les différentes façons de sécuriser une installation électrique.

sécurité-installation électrique

Les différentes techniques pour sécuriser une installation électrique

L’installation électrique est indispensable dans un logement, mais elle expose les utilisateurs à de très nombreux risques tels que l’électrocution, l’électrisation, les incendies ou les explosions. Mais,grâce à un ensemble d’opération et de travaux, une installation électrique peut très bien être sécurisée.

  • La mise en conformité

La mise en conformité consiste à concevoir une installation électrique suivant la norme NF C15 100, la référence en la matière. Prévoyant les composants minimaux d’une installation, mais aussi la technique de conception du réseau électrique, cette norme a pour objectif de garantir la sécurité des personnes utilisateurs et de leur bien.

  • La mise en sécurité

Au fil des ans, les installations électriques peuvent ne plus être en conformité à la norme NF C15 100. Ce qui explique pourquoi elles devront être mises en sécurité pour garantir un minimum de protection aux utilisateurs. La norme NF C15 100 impose à cet effet 6 exigences techniques auxquels l’électricien devra se référer lors de la réalisation des travaux.

  • La maintenance électrique

Aucune loi n’exige la réalisation de travaux de maintenance, mais l’électricien le recommande très régulièrement. La maintenance consiste à changer ou réparer les éléments vétustes et défectueux pour avoir une installation électrique sécurisée.

Ces trois types de travaux permettent de sécuriser à minima l’installation, mais il est aussi possible d’opter pour une solution plus radicale pour avoir une installation électrique sécurisé, à savoir la rénovation.

Installation électrique sécurisée, à quel moment faut-il prévoir la rénovation

La rénovation régulière reste la meilleure façon de sécuriser une installation électrique. En effet, ce type de travaux permet non seulement de se conformer aux derniers amendements de la NFC15 100, mais aussi de répondre aux nouveaux besoins des utilisateurs. À travers ce lien https://mon-plombier-antony-92.com, l’électricien expose les différents processus d’une rénovation pour avoir une installation électrique sécurisée.

  • Le diagnostic

Avant de décider si un réseau électrique nécessite une rénovation totale ou partielle, l’électricien doit réaliser un diagnostic qui lui permet trouver des anomalies, des équipements vétustes ou des installations non conformes à la norme.

  • Le plan de la rénovation

Ensuite, il sera déterminé quel élément sera remplacé ou entretenu. Un plan de l’architecture du nouveau réseau sera également conçu par l’électricien.

  • Le démontage

Avant le démontage proprement dit, il faut au préalable couper l’alimentation en électricité du réseau à l’aide du disjoncteur général. Ensuite, les composants à remplacer seront enlevés.

  • Le repérage et la réalisation des saignées

Il faut dans un premier temps repérer l’emplacement des composants du nouveau réseau. Ensuite, s’il s’agit d’un circuit encastré, des saignées seront réalisées dans les murs.

  • Le câblage

Les câbles préalablement passés sous gaines devront ensuite être installés dans les saignées. Ce n’est seulement à la fin d’un test du bon fonctionnement des câbles et de la continuité électriques de l’ensemble de la nouvelle installation que les saignées seront recouvertes.

  • La pose des composants

Les prises, les interrupteurs et les éclairages devront être placés dans les endroits prévus à cet effet. Leur installation repose sur une même étape qui consiste dans un premier temps à connecter le composant aux fils avant leur fixation.

  • Le raccordement final

Les différents circuits de la nouvelle installation électriques devront ensuite être connectés aux dispositifs de protection dans le tableau de répartition.

À tout moment de la rénovation, l’électricien devra s’assurer du respect de la NF C15 100étant donné qu’à la fin des travaux, il faut prévoir le contrôle de la consuel pour valider ou non le réseau. Mais dans tous les cas, une rénovation va toujours permettre d’avoir une installation électrique sécurisée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *