Questions sur l’électricité pour un artisan plombier

Comment transporte-t-on l’électricité ? Comment sécuriser une installation électrique ? Un artisan électricien des Yvelines a répondu à une salve de questions sur son métier. Ce dernier s’en est très bien tiré. Voici quelques unes de ses réponses les plus marquantes. eolienne-energierenouvelable

Nous avons testé les connaissances d’un artisan des Hauts-de-Seine

Les réseaux électriques ne devraient plus avoir de secrets pour personne, notamment si on travaille dans le secteur du BTP. Cet artisan, trouvé par hasard, exerce comme plombier dans la banlieue parisienne (consulter sa page web). On lui a demandé comment se constitue le réseau de transport de l’énergie électrique.  Il est situé en amont des réseaux de distribution et est la propriété de RTE (réseau de transport de l’électricité), filiale d’EDF.

Il est composé de deux sous-ensembles :

  • Le réseau de grand transport et d’interconnexion, destiné à transporter des quantités importantes d’énergie sur de longues distances. Il constitue l’ossature principale. Son niveau de tension est de 400 000 volts.
  • Le réseau de répartition régionale ou locale, destiné à répartir l’énergie en quantité moindre sur des distances plus courtes. Le transport est assuré en très haute tension (225 000 volts) et en haute tension (90 000 et 63 000 volts).

Question 2 : architecture bioclimatique

L’écologie étant au centre des préoccupations, il est nécessaire de faire appel à de la prudence, quant à l’installation électrique, d’où cette deuxième question posée à ce plombier des Hauts-de-Seine. Cet artisan a commencé par énumérer les termes équivalents à cette architecture bioclimatique.

Tous ces bâtiments répondent à plusieurs critères de la haute qualité environnementale, haute performance énergétique … sont autant de noms pour parler de l’architecture bioclimatique. Ce mode de conception architectural consiste à trouver le meilleur équilibre entre le bâtiment, le climat environnant et le confort de l’habitant. L’architecture bioclimatique tire le meilleur parti du rayonnement solaire et de la circulation naturelle de l’air pour réduire les besoins énergétiques, maintenir des températures agréables, contrôler l’humidité et favoriser l’éclairage naturel. Aujourd’hui, grâce à ses questions, on aura appris à quel point un artisan plombier est connaisseur, même au-delà de son champ de compétences.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *