Eléments présents sur une installation électrique : partie 2

Les installateurs électriques professionnels existent pour éviter au particulier de subir des black-out, des courts-circuits et autres phénomènes désagréables. On peut également  éviter ses problèmes en maîtrisant le fonctionnement des installations. Pour réussir cette maîtrise, voici quelques éléments à connaitre, parmi ceux présents sur une installation sanitaire. disjoncteur-divisionnaire

Tableau électrique

Ce tableau électrique désigne un dispositif réunissant les circuits d’alimentation des divers appareils électroménagers et équipements d’éclairage situés dans la maison. Les systèmes de protection de ces derniers désignent les protections réservées aux clients disposant d’une installation électrique. Ce dispositif est, d’une manière générale, présent sur la plupart des installations électriques aux normes. Chez les abonnés franciliens, le tableau électrique est relié au compteur général grâce à un câble d’alimentation. Ensuite, en partant de ce tableau, l’électricité est dispersée vers les appareils de la maison. Le tableau électrique est un équipement à la charge de l’abonné. En cas de difficultés ou d’incidents techniques, un artisan électricien  sera sollicité, au lieu du gestionnaire du réseau domestique comme cela se faisait avant. Parmi les installateurs professionnels travaillant en région parisienne, beaucoup se sont spécialisés en entretien du tableau électrique. Certains bons bricoleurs peuvent également mettre en place ce tableau, mais en vue de respecter certaines normes de confort, il vaut mieux solliciter un artisan.

Disjoncteur divisionnaire

Le disjoncteur divisionnaire fait partie du tableau électrique. Il est plus connu sous le nom de disjoncteur d’installation tandis que notre informateur, électricien Goussainville le désigne par le terme disjoncteur automatique. Son rôle est simple : il assure la sécurité du circuit électrique. De ce fait, son rôle est particulièrement important en situation de surcharge ou d’un court-circuit. Sur ce disjoncteur, chaque circuit possède son propre fusible. Pour rappel, la surcharge survient lorsque l’intensité du courant ne correspond pas aux besoins en termes d’électroménagers. Si les appareils sont utilisés simultanément et qu’une surcharge survient, le disjoncteur se déclenche et coupe l’alimentation vers ces circuits. En conclusion, on dira que le disjoncteur et le tableau électrique sont des équipements de contrôle et de gestion du réseau domestique. Néanmoins, ils restent des éléments primordiaux sur les installations électriques.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *