Tout ce qu’il faut savoir pour réussir le calorifugeage

Le calorifugeage qui consiste à isoler les tuyaux et les divers équipements de chauffage s’avère être nécessaire dans certains cas. Nécessaire pour éviter les déperditions de chaleur et économiser de l’énergie, le calorifugeage devra toutefois être réalisé suivant certaines règles afin qu’il soit efficace. Voici donc tout ce qu’il faut savoir pour réussir à réaliser ces travaux d’isolation.canalisations

Le calorifugeage, le principe de base

Le calorifugeage est l’isolation thermique des installations et équipement ou circulent ou qui contiennent des fluides chauds ou froids à préserver. Cette isolation concerne notamment les canalisations d’eau et de chauffage ainsi que les réservoirs et citernes. Si le calorifugeage n’est pas obligatoire, il s’avère être une solution efficace contre les pertes de chaleur notamment lorsque les canalisations passent dans une zone non chauffée. Par conséquent, les déperditions thermiques seront réduites, voire supprimées.

Le calorifugeage permet sur le long terme d’économiser de l’énergie jusqu’à10 % en un an. La parfaite maitrise de la température est également un des plus gros avantages du calorifugeage. En effet, l’isolation des canalisations et les divers équipements de chauffage permettent de les protéger contre les températures ambiantes et conserver la chaleur dans tous les réseaux. Pour toutes ces raisons, le calorifugeage pourrait être recommandé ou non par le professionnel.

Comment procéder au calorifugeage ?

Le calorifugeage peut être requis ou non par le professionnel selon la disposition des canalisations et des divers équipements et installation accessoire du chauffage. Lorsque le bon plombier le recommande, le calorifugeage devra être réalisé par le moyen de coquilles de fibres minérales ou des bandes de fibres minérales. Toutefois, les manchons de mousse en plastique peuvent aussi être utilisés. Les canalisations et divers équipements de chauffage doivent alors enrouler de ces isolants.

Toutefois, l’efficacité de l’isolation dépendra toutefois de plusieurs éléments notamment du diamètre extérieur du tube qui devra être pris en compte lors du choix de l’isolant. Aussi, l’épaisseur de l’isolant est importante. Aussi, la conductivité thermique est à prendre en compte. Plus elle est faible, plus le matériau d’isolation utilisé est efficace. Dans la pratique, le calorifugeage prévu par les réglementations en vigueur est de niveau 1 à 6.La classe plus élevée soit 6 indique une isolation performante.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *