Eau potable : les températures idéales

L’eau froide circule à une température variable en fonction des saisons. Alors que l’on considère une température d’eau froide à 11 °C, les derniers chiffres sont plus nuancés et varient de quelques degrés en fonction de la saison. Explication sur cette variation saisonnière de la température.eau-potable

Variations annuelles

Il est évident que la température de l’eau en été est supérieure à celle en hiver. Ceci s’explique, entre autres, par la température ambiante et celle des tuyaux. Ainsi, en région parisienne, l’eau potable monte à une température avoisinant les 11°C en hiver. Cette température peut descendre à 9° ou atteindre les 15 quand le soleil est au rendez-vous. En revanche, d’avril à novembre, c’est-à-dire durant l’été, les relevés vont de 15 à 21 °C, la moyenne s’établissant à 16 °C, à ± 2 °C. En somme, la température de l’eau froide varie entre 9 et 22° Celsius avec des pics en saison estivale. Il faut vérifier les températures de l’eau froide et en faire le meilleur usage afin de limiter les gaspillages. Toujours est-il que le poste de dépense principal est l’eau chaude et qu’il faut de la vigilance à propos de sa consommation d’eau chaude. Néanmoins, le français est un des principaux consommateurs d’eau, mais cette consommation concerne notamment l’eau chaude sanitaire. Celui-ci représente 60% du besoin en eau.

Eau potable : consommation idéale

Par ailleurs, les ménages ont des comportements très variables, et de multiples critères doivent être pris en compte pour définir leur consommation idéale, un plombier Saint-Denis en Hauts-de-Seine peut en témoigner. Généralement, on évalue cette consommation idéale en fonction des trois critères que voici :

  • La taille du logement
  • Orientation du bâtiment
  • Le taux d’occupation

D’autres critères entrent en compte dans la définition de la température idéale. La construction (individuelle ou collective), le fait qu’il s’agisse de logement social ou de résidence privée… Certaines études estiment le besoin journalier d’un français à 117 litres par jour. D’une manière générale, les consommations sont bien inférieures aux standards. Actuellement, le chiffre retenu est de 60 l par jour et par personne d’eau à 60 °C.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *