Quel matériau choisir pour votre toiture ?

Il faut dire que le matériau à choisir pour votre toiture dépend d’un certain nombre de facteurs. D’abord, la forme de la toiture détermine largement le choix du matériau. En France, nous avons la tradition des toitures en pente, ce qui est conditionné par nos climats pluvieux : il faut construire le toit de manière à laisser l’eau de pluie tomber (dans la gouttière ou sur le sol). De même, il y a des règles administratives qui contraignent parfois au choix d’une forme donnée de toitures, notamment dans les lotissements et dans les centres-villes où les prescriptions urbanistiques encadrent le choix de la forme, de la hauteur et parfois du matériau de construction.

Les toitures en tuiles

Les tuiles offrent une garantie trentenaire, et surtout les tuiles émaillées sont encore meilleures si vous habitez une zone humide et boisée, car elles sont moins sensibles à la poussée des mousses, moisissures et algues.

On peut aussi recouvrir la tuile non encore cuite d’un mélange d’argile et d’oxydes colorants. Cette couche d’engobe se grèse lors de la cuisson à la couche superficielle de la tuile pour lui conférer un aspect quelque peu mat.

Les tuiles en béton

Elles ne sont pas cuites. Elles existent en format plus ou moins grand. Elles requièrent cependant, du fait de leur poids, une charpente assez solide. Elles offrent l’avantage de coûter moins cher que les autres, mais elles résistent moins aux mousses.

Les ardoises naturelles

On les cite au rang des recouvrements les plus onéreux, mais aussi les plus durables. Bien entendu, elles ne sont pas toutes d’égale qualité. La plupart du temps, les cristaux de quartz, ainsi que la teneur en carbonate de calcium détermineront la qualité de l’ardoise.

Les ardoises artificielles

Elles sont faites d’un mélange de fibres d’armature, de ciment et de minéraux. On leur applique une résine acrylique ; on peut les retrouver en différentes teintes.

Le chaume

Aujourd’hui, le toit en chaume est assez protégé et bénéficie d’une sécurité anti-incendie. Il peut servir d’isolation, mais son coût est peut-être plus élevé que celui des tuiles. Cependant, rien ne lui fait plus de mal que l’eau qui stagne.

Le zinc et l’acier

Le zinc prend très facilement les formes arrondies. C’est sans doute ce qui lui vaut le succès qu’il connaît actuellement. Léger, il ne constitue pas une charge particulière. Autant que le zinc, l’acier est très prisé aujourd’hui. On y recourt soit sous la forme de tuiles ou encore sous la forme de grandes plaques.

Quelques autres matériaux de toitures

On rencontre parfois des toitures en cuivre ou en aluminium. Les alliages sont tout aussi possibles. Seulement, pour éviter les réactions électrochimiques, il faut faire les gouttières et les tuyaux avec le même matériau que la toiture. Dans tous les cas, il faudra penser à correctement traiter votre toiture, contre la mousse par exemple. Vous pouvez choisir d’utiliser les produits disponibles en magasins de bricolage, ou faire appel à un professionnel.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *