Les différentes sortes de scie électriques et leurs utilisations

Vous souhaitez acquérir une scie électrique mais ne savez pas sur quel modèle porter votre choix devant le panel important proposé ? Si le choix de votre scie électrique reste relativement aisé lorsque vous avez connaissance des spécificités de chaque modèle, il n’en reste malheureusement pas facile de trouver des informations claires et précises sur la toile. Désireux de modifier ce constat, nous avons regroupés ci-dessous les différentes scies électriques disponibles sur le marché et leurs utilisations spécifiques. Nous vous en souhaitons bonne lecture et espérons que cet article répondra à l’ensemble de vos attentes.

La scie circulaire

Elle est disponible en deux modèles, la scie électrique circulaire simple et la scie circulaire de table, Elle permet de couper aisément en coupe droite le verre synthétique, le bois et ses dérivés, le plastique et le plexiglas. Offrant une grande précision de coupe, elle permet une coupe en rainures et certains de ses modèles (les rainureuses) sont spécialement pensés pour cette tâche. Sa profondeur de coupe, de 2,5 à 3 pouces, dépend de chaque produit et la plupart des modèles sont pourvus d’un module de réglage de la profondeur de découpe; Comptez environ 140 à 400 euros pour une scie circulaire.

La scie sauteuse

Cette scie est pratique et utilisable de par sa simplicité par l’ensemble des bricoleurs, du débutant au professionnel, la scie sauteuse est un outil de base pour des découpes droites soignées. Son type de lame doit être sélectionné en fonction du matériau qu’elle se devra de découper, à savoir une lame simple pour le bois et l’aluminium et une lame spéciale pour les autres types de matériaux tels que le carrelage, la céramique ou les panneaux de fibres. Pour acquérir une scie sauteuse, comptez entre 50 euros pour les modèles simples et 190 euros pour les modèles sur batterie.

La scie sabre

A l’instar de la scie sauteuse, elle est utilisable sur plusieurs matériaux et sa lame est adaptable en fonction. Polyvalente, la scie sabre est autant un outil de jardinage qu’un outil de chantier. Choisissez-la filaire pour vos travaux de longue durée, sur batterie pour les petits travaux et les endroits dont l’accès est restreint et enfin à compresseur pour les gros chantiers. Offrant un excellent rapport entre ses performances et son prix, comptez entre 50 et 200 euros pour une scie sabre.

La scie double lame

Comme son nom le laisse à penser, la scie double lame est une scie circulaire pourvue de deux lames. Elle permet une coupe droite et un polissage pour les matériaux durs tels que la pierre, le bois, le verre et les métaux dépourvus de fer. A double engrenage, la scie double lame offre une puissance accrue de 25% minimum en parallèle des autres modèles présentés sur le marché. Comptez entre 100 et 260 euros à l’achat.

La scie à ruban

Scie professionnelle, elle permet de découper avec précision le bois et l’ensemble de ses dérivés. Son utilisation est à proscrire aux débutants et nécessite des connaissances d’utilisation poussées et spécifiques. Permettant le délignage de panneaux et le chantournage, elle est disponible verticale, horizontale, à précision, pendulaire et informatisée. Scie considérée comme la plus chère du marché de par son professionnalisme, il vous faudra débourser entre 300 euros pour les modèles simples et 500 euros pour les modèles informatisés.

La scie cloche

Elle permet une coupe circulaire dans un ensemble de matériaux : fonte, brique, acier inoxydable, bois, carrelage… A la vitesse de rotation modulable, il convient d’adapter celle-ci au matériau désigné et selon un tableau disponible à l’achat. L’utilisation d’un lubrifiant est hautement recommandée pour un sciage propre et précis. Comptez une centaine d’euros pour une scie cloche simple et jusqu’à 250 euros pour un kit.

La scie alligator

Cette scie est une scie utilisée pour découper de la brique. Fonctionnant à l’aide d’une lame en carbure comprenant 36 ou 39 dents, celle-ci offre une découpe précise pour l’ensemble des briques isolantes et de haute intensité. Stabilisant les briques lors du découpage, elle évite les casses et permet un travail propre très appréciable pour les jointures. Comptez entre 280 et 350 euros pour une scie alligator.

La scie à carrelage

Elle est préconisée pour la découpe de la céramique. Elle se présente à l’achat avec un plan de travail et un bac de récupération d’eau amovible. Etant un outil électrique en contact avec l’eau, sa prise électrique de raccordement se doit d’être reliée à la terre pour une sécurité optimale. Sa lame est équipée d’une tête en diamant pour une découpe précise et sans accros. Son prix fluctue entre 275 euros pour les modèles simples et jusqu’à 1000 euros pour les modèles haut de gamme. Enfin, comptez 15 à 150 euros pour le remplacement des disques diamant.

La scie à chantourner

Polyvalente, la scie à chantourner permet des découpes droites et des découpes courbées sur un ensemble de matériaux : bois, cuivre, acier, plastique, laiton, aluminium, etc… Sa lame est adaptable en fonction du matériau à découper. Disponibles manuelle et mécanique, son prix diffère grandement entre chaque modèle. Comptez de 15 à 45 euros pour une scie à chantourner manuelle et de 50 à 550 euros pour une scie à chantourner mécanique.

La scie à onglet

Dernière de cette liste, la scie à onglet est sans aucun doute celle présentant les caractéristiques d’utilisation les plus complexes. Il faut tout séparer les modèles en prenant en compte premièrement la scie à onglet manuelle et ensuite les trois types de scies à onglet mécanique. Si la manuelle est très abordable financièrement, comptez entre 25 et 70 euros pour ses modèles, elle ne peut s’utiliser que sur les corniches et baguettes à la densité faible ou moyenne. Pour ses modèles mécaniques vous trouverez la scie à onglet mécanique standard, la scie à onglet mécanique combiné et enfin la scie à onglet mécanique combiné et coulissant. La première permet un travail précis et rapide sur des matériaux de faible densité et incorpore un système de graduation pour la découpe. La deuxième suit les mêmes caractéristiques mais incorpore également une option de coupe en biseau. Comptez entre 75 et 300 euros pour ces modèles. Dernièrement, la scie à onglet mécanique combiné et coulissant permet également une découpe en angle et son bras coulissant est compatible avec le traitement de matériaux de haute densité. Comptez entre 250 et 900 euros pour cette dernière.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *