Pourquoi choisir une baie vitrée à galandage 

La baie vitrée à galandage compte de plus en plus d’adeptes sur le marché des fenêtres, que ce soit pour les constructions neuves ou les projets de rénovation. Ces ouvertures disposent de réels atouts esthétiques. Une pièce plus lumineuse, une ouverture totale sur l’extérieur et la possibilité de gagner de la place dans la pièce… Voilà ce que peut offrir l’installation d’une baie à galandage ! 

Baie vitrée à galandage, des vantaux qui coulissent à l’intérieur des murs

Variante pure et simple de la baie vitrée coulissante, la baie vitrée à galandage trouve sa différence dans le système d’ouverture des vantaux. Dans le cas d’une simple baie coulissante, les vantaux restent visibles sur les rails même lorsque la baie est ouverte. En ce qui concerne une ouverture à galandage, les vantaux une fois ouverts disparaissent dans les murs comme par enchantement, dévoilant ainsi une vue panoramique dégagée sur l’extérieur. Installer ce type d’ouvrant nécessite donc de prendre les mesures pour s’assurer de disposer de suffisamment d’espace à l’intérieur du mur.

Par rapport à la baie coulissante simple, la baie à galandage laisse passer encore plus de lumière. Elle offre un visuel plus esthétique puisque rien ne vient perturber la vue. Ce type de fenêtre permet aussi de gagner de la place par le seul fait que les vantaux se dissimulent à l’intérieur du mur. Elle se positionne comme un prolongement de l’espace intérieur. Ouverte, elle dévoile une largeur de passage maximale.L’absence visible de seuil, encastré dans le sol, réduit le risque de blessure en s’entravant les pieds dans les rails comme ce peut être le cas avec une baie vitrée coulissante simple.

Comment installer une baie à ouverture en galandage ?

Ce type de baie vitrée nécessite de disposer d’un espace suffisant à l’intérieur du mur qui servira à loger le vantail une fois ouvert. Le galandage se pose en applique côté intérieur. Le galandage est surtout utilisé en construction neuve et parfois en rénovation à condition de sacrifier un peu d’espace pour le caisson isolant accueillant le dormant du galandage. Il faudra construire et intégrer un coffrage dans des murs déjà existants. Ce qui nécessitera du temps et un surcoût relativement conséquent.

Au regard de l’isolation thermique et/ou phonique, il est recommandé de faire appel à un professionnel pour choisir le vitrage le mieux adapté. Disponible en double ou triple vitrage, le galandage doit être parfaitement posé pour éviter toutes pertes au niveau de l’isolation. Comme les fenêtres classiques, les ouvertures à galandage possèdent également des ruptures de pont thermiques. Les prix varient en fonction de la largeur de la baie, mais aussi de ses performances thermiques, phoniques et anti-effraction. On compte environ 500 € minimum pour une baie à galandage hors pose. Les prix moyens varient donc entre 700 et plus de 2.000 euros. Il est possible de réaliser du sur-mesure et de choisir des produits performants et éligibles au crédit d’impôt de transition énergétique (CITE).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *